Partager ii

Libre, le soi se partage ; il s’offre et reçoit.

Pour qu’un don s’exprime, il doit être reçu.
Pour recevoir, il faut reconnaître le don.

Comment se reconnaît-il avant même son expression ?

*

Au sein du partage, tu offres à l’autre
l’espace en toi de s’exprimer en tant que soi,
total.

Si tu ne peux le recevoir entier,
l’autre s’exprimera sous une forme défigurée.

Le partage existe lorsque la volonté est mutuelle,
que la source qui abreuve la vie est la même,

la vie est cette expression totale du soi,
qui existe parce qu’il s’est défini lui-même,
en se vivant lui-même.

*

Le partage est cette rencontre, l’incarnation de la réciprocité

pure
réelle

d’être là, pleinement et de vouloir à deux
dans le temps qui se vit à la fois
en mouvement et stablement.

Laisser un commentaire